Concert Orchestre de Paris / Harding à la Philharmonie
“Rigoletto”

“Tristan und Isolde”

Théâtre des Champs-Élysées, Paris • 21.5.16 à 18h
Richard Wagner (1865)

Orchestre national de France, Daniele Gatti. Mise en scène : Pierre Audi. Avec Rachel Nichols (Isolde), Torsten Kerl (Tristan), Michelle Breedt (Brangäne), Steven Humes (le Roi Marke), Brett Polegato (Kurwenal)…

Une production globalement éblouissante.

Les héros de la soirée sont les musiciens de l’Orchestre national de France qui, sous la conduite exaltée de Daniele Gatti, proposent une lecture lumineuse et poignante de la sublime partition de Wagner. Aucun chichi inutile, la musique prend aux tripes par sa seule intensité intrinsèque, parfaitement restituée. Pour une fois, Gatti ne retient pas indéfiniment la tension et il souligne avec un réel enthousiasme les nombreuses résolutions présentes dans la partition dès l’ouverture. Le point d’orgue final, qui semble durer une éternité, donne la chair de poule. Une très belle et très grande interprétation.

Distribution exceptionnelle, idéale pour les conditions acoustiques de la salle. Les deux rôles-titres sont particulièrement magnifiques. On regrette seulement que le Kurwenal de Brett Polegato (dont le timbre est par ailleurs magnifique) ne maîtrise pas mieux sa puissance naturelle pour s’intégrer davantage à la tapisserie parfaitement homogène tissée par l’orchestre et les autres chanteurs.

La mise en scène de Pierre Audi semble avoir vingt ou trente ans… et c’est son seul défaut car elle est par ailleurs d’une belle sobriété. Elle bénéficie grandement des lumières sublimes de Jean Kalman, qui parachèvent les jolies images scéniques et contribuent à masquer les costumes immondes que l’on découvre aux saluts. Les effets d’ombres chinoises rappellent cependant un peu trop Bob Wilson pour que l’on puisse créditer Audi d’une réelle créativité visuelle.

Comments

pikoala

AH! je suis bien content que tu aies aussi remarqué (et apprécié) le crescendo/decrescendo final! J'ai été scotché. La version Karajan avec Vickers (72 sauf erreur) est d'ailleurs ma préférée, en ce qu'elle est celle avec le plus beau point d'orgue final :)
Il faut surtout conspuer la direction d'acteur complètement indigente (Tristan et Isolde qui dorment en alternance, en attendant leur réplique, pendant le 2ème acte), des panneaux qui font un boucan d'enfer au premier acte (et même l'ouverture!!! mais enfin??!?!?) et un liebestod chanté face public dans un conteneur (après que Marke a massacré tout le monde en chantant "je viens m'excuser"!?). Un mot enfin sur Tristan morbidement obèse, j'ai eu du mal à réprimer un fou rire au 3ème lorsqu'il roule de son lit...
Mais j'en ai pris plein les oreilles et les yeux (ces ténèbres...!). Je suis bien content. Pour 35 balles (places de pauvres, mais pu me replacer sans souci vu que c'était quasiment à moitié plein). Prends ça, opéra de Paris!

Laurent

> Même si la tendance n'est pas mauvaise, l'Opéra reste pour la plupart des spectateurs un lieu où l'on fait de la musique (et encore, avec une sérieuse hiérarchie qui veut que les voix "comptent plus" que l'orchestre, qui est prié de ne pas trop se faire remarquer) et certainement pas du théâtre. Du coup, la barre n'est franchement pas très haute en matière de "direction d'acteurs". Et puis "Tristan" donne du fil à retordre même aux plus "théâtreux" des metteurs en scène.

Les Tristan morbidement obèses, c'est aussi la norme. Et tu devrais admirer Torsten Kerl d'être encore capable de "rouler" :) Quant à la scène finale, je reconnais avoir imaginé que Pierre Audi avait fait un AVC et qu'il mettait en scène Brünnhilde à la fin de "Götterdämmerung". Mais enfin, même moi qui suis attaché à la mise en scène, je suis prêt à me contenter de peu à la fin de "Tristan"...

Quant aux bruits du décor... c'est curieux, j'entends généralement tous les moteurs du décor, et ça me rend fou... mais je n'ai absolument rien entendu en l'occurrence alors que j'étais à peu près au centre du parterre.

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)