“Thoroughly Modern Millie”
Concert Wiener Philharmoniker / Bychkov au KKL

“887”

Théâtre de la Ville, Paris • 9.9.15 à 20h30
Mise en scène, conception et interprétation : Robert Lepage

887Un spectacle conçu par un amoureux du théâtre pour les amoureux du théâtre. Avec sa compagnie Ex Machina, le Québécois Robert Lepage nous rappelle avec un talent singulier que le pouvoir du théâtre naît d’une rencontre subtile entre fond et forme. Je me souviendrai toujours avec émotion de l’émerveillement ressenti devant son Rossignol. On garde aussi un bon souvenir de son Blue Dragon, ainsi bien sûr que de son ambitieux Ring new-yorkais (R, W, S, G), controversé mais d’une ambition remarquable.

887 commence sans brigadier, sans ouverture cérémonielle. Lepage, seul sur scène, parcourt avec un hasard fort habilement organisé le fil d’un souvenir personnel. D’association d’idées en association d’idées, la pièce le conduit de l’autobiographie à l’histoire de la conscience sociale québécoise contemporaine. Partant d’une anecdote sur la mémorisation, le texte éclaire à sa façon les imbrications subtiles entre mémoire personnelle et expérience collective, alimenté par un savant mélange d’humour et d’émotion. Et son apparent vagabondage masque en réalité une réelle discipline : tous les pans de l’histoire finissent par converger ; aucun des petits cailloux semés au fil de la représentation n’est laissé à l’abandon. Jusqu’à une belle scène finale qui noue le dernier nœud avec le dernier bout de ficelle encore apparent.  

Comme tous les opus de Robert Lepage, la pièce ne serait rien sans une conception visuelle quasiment indissociable du texte. L’ingénieux décor à facettes, qui révèle progressivement ses secrets de manière  jubilatoire, est à l’image du parcours entre les souvenirs du narrateur. Les superbes atmosphères lumineuse et sonore créent un écrin savoureux pour accompagner ce précieux voyage au fil de la mémoire. L’émotion sensorielle démultiplie l’émotion des souvenirs, qu’amplifie encore la simplicité apparente du propos.

On ressort comme envoûté par cette belle démonstration du pouvoir du théâtre.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)