Kraftwerk : “Autobahn”
“Show Boat”

“Billy Elliot” au cinéma

UGC Bercy, Paris • 7.11.14 à 20h
Musique : Elton John. Livret et lyrics : Lee Hall, d’après le film de 2000.

Mise en scène : Stephen Daldry. Chorégraphie : Peter Darling. Avec Elliott Hanna (Billy), Ruthie Henshall (Mrs. Wilkinson), … (Michael), Deka Walmsley (le père), Ann Emery (la grand-mère), etc.

BillyelliotL’idée de filmer une comédie musicale scénique se heurte toujours à de nombreux obstacles, à commencer par la crainte des producteurs que le public choisisse de regarder l’enregistrement à la maison plutôt que de se déplacer au théâtre.

Aussi se réjouit-on toujours lorsque les concepteurs d’une œuvre acceptent de franchir le pas, comme ils viennent de le faire avec la touchante comédie musicale Billy Elliot, actuellement diffusée au cinéma avant d’être disponible en DVD et en Blu-ray.

Cela fait bientôt dix ans que Billy Elliot a ouvert ses portes à Londres. J’ai vu le spectacle à Londres (deux fois), à New York et à Séoul… et j’en suis ressorti chaque fois un peu plus impressionné par cette adaptation en comédie musicale du génial film de Stephen Daldry de 2000.

C’est que Billy Elliot parvient à combiner la belle histoire de son personnage central avec des considérations matures et intelligentes sur les bouleversements sociaux qu’a connus le nord de l’Angleterre au moment de la grève des mineurs du milieu des années 1980.

Une trentaine de comédiens se sont succédés sur la scène du Victoria Palace Theatre de Londres depuis la création du rôle par Liam Mower, devenu aujourd’hui un danseur de premier plan, dans une péripétie où la réalité rejoint la fiction. Il fait une apparition remarquée dans cette captation, dans le rôle de Billy adulte.

Le rôle de Billy est actuellement partagé entre quatre garçons. C’est le charismatique et charmant Elliott Hanna qui a été choisi pour cette captation… et c’est peu de dire qu’il a une personnalité redoutablement attachante. C’est en voyant le spectacle, il y a plusieurs années, qu’il a décidé qu’il voulait tenter de jouer le rôle principal. Une belle histoire qui culmine en un très joli moment de théâtre.

La distribution est excellente. On y retrouve l’excellente Ann Emery, qui semble jouer le rôle de la grand-mère depuis toujours… tandis que le rôle magnifique de Mrs. Wilkinson y est désormais tenu par la célèbre Ruthie Henshall, qui y fait des étincelles.

La captation est très réussie… et s’achève sur un très joli montage interprété par une bonne partie des comédiens ayant interprété le rôle de Billy Elliot au fil de ces dix années — vingt-sept d’entre eux. Le seul reproche est qu’elle démarre par un reportage qui trahit une partie des rebondissements visuels à attendre du spectacle.

Espérons que ce Billy Elliot sera le premier d’une longue série.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)