“Sweeney Todd”
“Madame Foresti”

“Finding Neverland”

American Repertory Theatre, Boston • 14.9.14 à 14h
Musique & lyrics : Gary Barlow & Eliot Kennedy. Livret : James Graham. D’après le film du même nom.

Mise en scène : Diane Paulus. Direction musicale : Mary-Mitchell Campbell. Avec Jeremy Jordan (J. M. Barrie), Laura Michelle Kelly (Sylvia Llewelyn Davies), Michael McGrath (Charles Frohman / Hook), Jeanna de Waal (Mary Barrie), Carolee Carmello (Mrs. du Maurier), Aidan Gemme (Peter Llewelyn Davies), Alex Dreier (Michael Llewelyn Davies), Hayden Signoretti (Jack Llewelyn Davies), Sawyer Nunes (George Llewelyn Davies).

NeverlandJ’avais vu la première incarnation de cette comédie musicale il y a presque exactement deux ans à Leicester. J’avais trouvé l’œuvre peu aboutie, mais elle avait des qualités indéniables qui autorisaient à lui prédire un avenir à Londres ou à New York. Puis rien ne s’est passé… jusqu’à ce qu’on annonce une nouvelle version à l’American Repertory Theatre de Boston, avant un lever à rideau d’ores et déjà annoncé à Broadway en mars 2015.

Nouvelle version en effet, puisqu’il ne reste aucun des membres de l’équipe originale. C’est donc une pièce totalement remaniée qui est présentée puisqu’elle a été confiée à un nouveau compositeur, un nouveau lyriciste, un nouveau librettiste… et une nouvelle metteuse en scène. En lecture rapide, les noms de l’équipe d’origine n’apparaissent plus dans le programme, même en petits caractères dans un coin.

Les deux premières minutes du spectacle sont prometteuses : une jolie illusion visuelle crée l’ambiance idéale en quelques instants.

Mais le plaisir est de courte durée. Malgré le charme indéniable de ses interprètes, on est vite refroidi par l’humour bas de gamme d’un livret mal fichu, par les lyrics d’une incroyable banalité… et surtout par la musique, dont le style très “pop” ressemble à un assemblage de chansons de variété plutôt médiocres. L’une des chansons évoque l’univers musical des Beatles ; dans une autre, le “riff” de la voix principale fait penser à Freddie Mercury. Les orchestrations semblent écrites pour une émission de Maritie et Gilbert Carpentier, pas pour faire émerger l’émotion théâtrale.

Le tout semble conçu pour un parc d’attractions… avec des couleurs trop vives, des émotions factices et des fausses notes dramatiques en abondance. Il est ahurissant que l’on puisse considérer cette version comme plus aboutie que la précédente. Elle lui est infiniment inférieure. Elle rappelle d’ailleurs pas mal les œuvres de Frank Wildhorn et leurs fréquents décalages stylistiques.

Là où cette version de Finding Neverland a peut-être une carte à jouer, c’est qu’elle reste basée sur le très joli scénario du film de Marc Foster de 2004. Et que le moment où Sylvia Llewelyn Davies meurt reste un grand moment d’émotion, d’autant que Diane Paulus sort le grand jeu en utilisant un effet visuel que je n’avais jamais vu sur une scène de théâtre. Il est certes très “flashy” et sans doute plus à sa place dans un show de Las Vegas qu’à Broadway, mais il est d’une beauté confondante, et il donne à cette scène (et à la suite) une force assez irrésistible.

Et puis il faut reconnaître que la distribution est attachante. Jeremy Jordan est un peu jeune pour jouer J. M. Barrie (Julian Ovenden était plus convaincant à Leicester), mais il a un charme considérable. Quant à Laura Michelle Kelly, elle est absolument rayonnante en Sylvia Llewelyn Davies ; c’est de loin la comédienne la plus charismatique de l’ensemble.

Je ne suis peut-être plus “à la page”, mais je ne vois pas comment ce spectacle de troisième zone pourrait avoir la moindre chance de survie à Broadway. Il faudrait un miracle… ou bien revenir à la première version.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)