Concert LSO / Bychkov au Barbican
“The Master and Margarita”

“Hidden Barbican Tour”

Barbican Centre, Londres • 2.4.12 à 11h

Le Barbican Centre propose désormais des visites guidées qui permettent de découvrir une partie des coulisses de cet étonnant complexe : trois salles de spectacles (2000 places pour la salle de concert, 1000 et 200 places pour les théâtres), trois salles de cinéma (deux autres devraient ouvrir prochainement), deux galeries d’art, trois restaurants, des espaces de conférence et d’exposition… sans compter la bibliothèque installée dans les locaux… et l’impressionnant jardin sous serre qui masque la tour abritant les cintres du théâtre.

Le Barbican Centre est l’une des réalisations les plus frappantes du mouvement architectural “brutaliste”, inspiré notamment par Le Corbusier. L’utilisation de matières et de surfaces brutes n’exclut aucunement la subtilité et l’attention au détail, comme le démontre par exemple l’omniprésence du motif semi-circulaire qui est en quelque sorte la signature du Barbican… ou encore la subtile pente aménagée devant les entrées de la salle de concert, qui invite discrètement les spectateurs à prendre place.

Bien que deux billets aient été vendus, je suis le seul à me présenter pour la visite… et j’ai donc le conférencier pour moi tout seul. Nous visitons une loge, la “green room” (qui, curieusement, est verte), la fosse d’orchestre du théâtre, l’ascenseur à camions qui permet de décharger les décors à proximité de la scène, différents ateliers de fabrication et d’entreposage, etc. Mais c’est bien sûr lorsque nous pénétrons dans les cintres du théâtre que je suis le plus heureux : une première fois dans les premiers niveaux et une seconde fois tout en haut, à proximité du gril. C’est vertigineux et merveilleux à la fois.

Je profite de mon passage au Barbican pour visiter une installation de l’artiste chinois Song Dang, qui met en scène plusieurs milliers d’objets conservés par sa mère pendant plusieurs décennies au cas où ils pourraient resservir. Une étonnante mise en abyme de la montée de la société de consommation vue d’un pays où manquent encore les biens les plus primaires et où la sagesse traditionnelle garde toute son importance.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)