Concert Orchestre de Paris / Järvi à Pleyel
“Dialogues des Carmélites”

“Fantasmes de Demoiselles”

Théâtre 14, Paris • 21.10.11 à 20h30
René de Obaldia. Musique : Lionel Privat.

Mise en scène : Pierre Jacquemont. Avec Laurent Conoir, Isabelle Ferron, Pierre Jacquemont, Manon Landowski.

René de Obaldia, auteur inclassable s’il en est, a imaginé une cinquantaine de petites annonces rédigées par des femmes à la recherche de l’homme de leurs rêves. Le texte d’Obaldia est un triomphe de fantaisie et d’humour, porté par un style poétique élégant et mutin qui célèbre discrètement les richesses de la langue française.

Les annonces, mises en musique par Lionel Privat, sont dites par quatre excellents comédiens (dont l’irrésistible Isabelle Ferron) dans une mise en scène tonique et inventive s’appuyant sur un élégant dispositif scénique à malices de Michel Lebois.

Le seul reproche que l’on puisse faire, au fond, c’est que la succession des annonces finit par souligner l’absence d’un mouvement d’ensemble qui porterait la pièce d’un point A à un point B. Une cinquantaine d’annonces les unes derrière les autres, c’est beaucoup. Beaucoup trop. Heureusement, les meilleures ont été sagement placées vers la fin, si bien que l’on termine plutôt en apothéose.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)