“Vanities”
“The Temperamentals”

“The Marvelous Wonderettes”

Westside Theatre (Upstairs), New York • 8.8.09 à 15h
Écrit par Roger Bean.

Wonderettes Mise en scène : Roger Bean. Direction musicale : Michael Borth. Avec Bets Malone (Suzy [understudy/remplaçante]), Misty Cotton (Missy), Christina DeCicco (Cindy Lou), Lindsay Mendez (Betty Jean).

Encore une comédie musicale construite autour d’un catalogue de standards et dont l’affiche ne crédite donc pas de compositeur. Il y a de quoi rester perplexe a priori, sachant qu’une telle configuration ne permet que très rarement de raconter véritablement une histoire en mettant les chansons au service de l’action.

Mais il y a des cas où la recette peut produire des résultats satisfaisants, et c’est le cas en l’occurrence, pour au moins trois raisons : d’abord parce que l’écriture est fine et assume intelligemment la légèreté du propos ; ensuite parce que les standards en question sont ceux des années 1950 et 1960, deux décennies que la musique de variété ne surpassera jamais ; et, de manière assez cruciale, parce que les quatre comédiennes / chanteuses sont excellentes.

The Marvelous Wonderettes est l’histoire de quatre filles : dans le premier acte, elles constituent le quatuor vocal qui assure le spectacle du “Senior Prom” de leur lycée en 1958 ; dans le deuxième acte, elles acceptent de chanter à nouveau lors des retrouvailles de la promotion dix ans plus tard, en 1968. Dans les deux cas, elles égrènent les standards en intercalant des références à leur vie sentimentale.

Ce procédé dramatique n’est pas sans rappeler celui de Vanities, mais le traitement est infiniment plus léger. The Marvelous Wonderettes est une comédie décomplexée et légère, dont l’attrait provient en bonne partie de la bonne humeur générale et du charme des interprètes. Les arrangements vocaux, soit pour quatre voix, soit pour une voix principale et trois voix de “back-up”, sont superbes et contribuent aussi au plaisir des spectateurs.

Bien sûr, cet enchaînement de tubes finit un peu par lasser, mais l’essentiel est qu’on a passé un moment léger et divertissant en compagnie d’une troupe drôlement attachante.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)