“The Mikado”
“La Cage aux Folles”

“The Hour We Knew Nothing of Each Other”

National Theatre (Lyttelton), Londres • 23.2.08 à 19h30
Peter Handke (1992). Traduction de Meredith Oakes.

Mise en scène : James Macdonald. Avec 27 comédiens jouant plusieurs centaines de rôles.

L’idée de la pièce de Handke (originellement intitulée Die Stunde, da wir nichts voneinander wußten) est à la fois simple et géniale : pendant une heure et demie, nous voyons toutes sortes de personnages traverser un décor urbain assez générique. Nous les observons le temps de leur passage alors qu’ils vont d’un segment de leur vie que nous ne connaîtrons jamais à un autre segment de leur vie que nous ne connaîtrons jamais. Parfois seuls, parfois en groupe, il leur arrive d’interagir entre eux, parfois de manière très banale, parfois de manière totalement inattendue. Jamais le moindre mot n’est prononcé. Des situations triviales alternent avec des situations décalées et loufoques. Aucune règle ne s’applique (que fait Moïse avec les tables de la loi au milieu de tous ces gens ?) La juxtaposition de ces tranches de vie confine au poétique et met le spectateur dans une situation assez jubilatoire. L’interprétation est superbe. Irrésistible.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)