Concert
“The Boy Friend”

“The Lord of the Rings”

Theatre Royal Drury Lane, Londres • 1.9.07 à 14h
Livret et lyrics : Shaun McKenna et Matthew Warchus. Musique : A. R. Rahman, Värttinä, avec Christopher Nightingale.

>> English-language account available here.

Mise en scène : Matthew Warchus. Chorégraphie : Peter Darling. Avec James Loye (Frodo Baggins), Peter Howe (Sam Gamgee), Malcolm Storry (Gandalf), Michael Therriault (Gollum/Sméagol), Laura Michelle Kelly (Galadriel), Jérôme Pradon (Strider/Aragorn), Steven Miller (Boromir), Jon Tsouras (Legolas [understudy/remplaçant]), Alex Bonnet (Arwen [understudy/remplaçante]), Sévan Stephan (Gimli), Ben Evans (Merry [understudy/remplaçant]), Stuart Neal (Pippin [understudy/remplaçant]), Terence Frisch (Bilbo Baggins), Jennie Dale (Rosie [understudy/remplaçante]), Brian Protheroe (Saruman), Andrew Harvis (Elrond), Michael Hobbs (Treebeard)…

Lotr Curieuse idée que de transformer la saga du Seigneur des anneaux en comédie musicale. Ou plutôt, d’ailleurs, en spectacle musical, car on y chante assez peu, même si la musique est toujours présente.

Le spectacle a commencé sa vie à Toronto, où j’avais prévu de le voir. Mais il a fermé ses portes plus vite que prévu, ce qui me l’a fait manquer de peu. Voilà un peu plus de deux mois qu’une version retravaillée a ouvert ses portes à Londres.

Même si on se trouve assez loin des canons de la comédie musicale, le spectacle est très réussi sur le plan visuel. Il s’appuie sur une débauche de moyens : “tournette” découpée en 17 compartiments autonomes, effets spéciaux spectaculaires, distribution nombreuse… Le premier acte est à couper le souffle sur le plan visuel : outre trois disparitions inattendues, la bataille avec le Balrog qui laisse Gandalf pour mort à la fin du premier acte est le plus bel effet que j’aie vu dans un théâtre.

Comment enchaîner là-dessus ? Justement, c’est le problème. La suite ne parvient pas à maintenir le même rythme. On finit par se lasser des mouvements permanents de la tournette, et l’histoire est un peu trop dense pour que l’on se sente parfaitement à l’aise dans les deuxième et troisième actes.

Il faut reconnaître à la distribution un certain engagement, notamment à ceux qui portent des noms de médicaments : Boromir, Legolas, Sargenor Aragorn (un Jérôme Pradon doté d’un accent très curieux), qui se ressemblent tous de loin et qui n’ont plus grand’ chose à faire dans cette version allégée. J’ai beaucoup aimé James Loye, qui joue le rôle de Frodo avec le bon décalage : il est plus savoureux qu’Elijah Wood (le Frodo des films) dans le rôle du Hobbit confronté à des événements totalement en rupture avec son monde habituel. Et le Gollum de Michael Therriault est remarquable.

Ça ne ressemble à rien de connu, c’est un peu trop long, mais ça se laisse regarder. Pour le plaisir des yeux surtout.

Comments

Kim Armitage

Je l'ai vu à Londres il y a presque une semaine. Je suis une musicienne, alors je n'ai pas attendu une musicale extraordinaire, mais je suis une fan énorme de 'Le Seigneur des Anneaux' et c'était un cadeaux de mon anniversaire. C'était formidable - c'est difficile de décrire dans les mots!! Les effets speciaux, ils me font faire ça >> :-O mdr
Et les chansons - certaines chansons sont belle, certaines vous font vouloir danser :-D Je ne peux pas arreter moi-même d'écouter à mon bande-son!!

Si vous ne l'avez pas vu, allez-y. Si vous l'avez vu déjà, allez-y encore. Vous ne regretterez pas.

PS Je suis anglaise, donc svp pardonnez mon français épouvantable!!

Laurent

> Merci pour ce commentaire, Kim. Votre français n’est pas du tout épouvantable. Au contraire, il est charmant.

Thouvenot Laurence

Je recherche les références d'un éventuel CD Audio de la comédie musicale "The lord of the rings"... pouvez-vous me renseigner ? merci.

Laurent

> Voyez ici.

Gracian

Je l'ai vu l'automne dernier et je suis sorti émerveillé.
La musique...ouais, les chansons elles sont assez pitoyables. C'est la loi du genre "show commercial version 12-18 ans" je suppose.

Mais la mise en scène, les interprètes, les effets magiques, ce plateau découpé qui bouge, tourne, monte, la qualité des danseurs & athlètes m'ont laissé bouche bée. Ils auraient du garder un peu plus de sensationnel pour le final, en effet.

Quel niveau professionnel et quelle honte pouir la France. Il faut apparemment aller en Angleterre pour bénéficier d'un enseignement valable, ce qui parait incroyable !

Laurent

>... et pour trouver un producteur qui peut se permettre de dépenser 15 millions de livres (je peux me tromper, mais je crois que c'était le chiffre qui circulait) sans aucun espoir de les rentabiliser.

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)