“Ariane et Barbe-Bleue”
Concert

“Cabaret”

Folies-Bergère, Paris • 26.9.07 à 20h
John Kander (1966). Lyrics de Fred Ebb. Livret de Joe Masteroff, d’après John Van Druten et Christopher Isherwood. Adaptation : Jacques Collard (livret) et Éric Taraud (lyrics).

Mise en scène : Sam Mendes et Rob Marshall, recréée par BT McNicholl. Avec Fabian Richard (le Maître de Cérémonies), Claire Pérot (Sally Bowles), Catherine Arditi (Fraulein Schneider), Pierre Reggiani (Herr Schultz), Geoffroy Guerrier (Clifford Bradshaw), Patrick Mazet (Ernst Ludwig), Virginie Perrier (Fraulein Kost)…

Reprise aux Folies-Bergère de la comédie musicale Cabaret après une pause estivale. La production m’a fort aimablement fait parvenir une invitation, ce qui m’a permis de revoir un spectacle dont j’avais dit tout le bien que j’en pensais lors de ma première visite.

Impression positive confirmée, voire renforcée, par cette deuxième visite. La troupe semble pleine d’une énergie renouvelée. La représentation, tirée au cordeau, permet d’admirer l’habileté de la mise en scène de Sam Mendes : rythme général, utilisation de l’espace, enchaînements, images superposées, langage des lumières,… une réelle virtuosité scénique qui contribue nettement à créer du sens et de l’émotion.

Une toute petite réserve, toujours, sur le “Emcee” de Fabian Richard, qui ne possède pas le charisme et la profondeur trouble du créateur du rôle dans cette version, Alan Cumming. J’ai été, en revanche, beaucoup plus convaincu que lors de ma première visite par la Sally Bowles de Claire Pérot, dont la crise de nerfs finale (lors de la chanson “Cabaret”) m’a beaucoup impressionné. J’avais un peu volontairement évité Catherine Arditi lors de ma première visite (à l’époque, elle ne jouait pas les mardis soirs), mais force est de constater que sa Fraulein Schneider est poignante, malgré ses limitations vocales. Parmi les autres rôles, c’est sans doute la Fraulein Kost de Virginie Perrier qui fait la plus forte impression.

C’est donc sous de bons auspices que ce petit chef d’œuvre du répertoire entame sa deuxième saison parisienne. Les temps changent bel et bien à Paris, où le théâtre musical est en plein renouveau.

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)