“Angélique” / “Les Mamelles de Tirésias”
“Thaïs”

“Kiss Me, Kate”

Musikalische Komödie, Leipzig • 14.4.07 à 19h
Cole Porter (1948). Livret de Samuel et Bella Spewack.

Adaptation allemande de Günter Neumann. Direction musicale : Stefan Diederich. Mise en scène : Ana Christine Haffter. Avec Milko Milev (Fred Graham/Petruchio), Marianne Larsen (Lilli Vanessi/Katharine), Claudia Schütze (Lois Lane/Bianca), Andreas Rainer (Bill Calhoun/Lucentio)…

J’ai découvert non sans surprise que l’Opéra de Leipzig programmait une saison de comédies musicales et d’opérettes dans un théâtre assez charmant quoique légèrement excentré, la Musicakalische Komödie. J’en ai donc profité pour aller voir le chef d’œuvre de Cole Porter, Kiss Me, Kate, qui déroule en parallèle une adaptation musicale de La Mégère apprivoisée de Shakespeare et les intrigues qui agitent la troupe pendant la représentation.

Disons-le d’emblée : le spectacle faisait un peu amateur et, surtout, était joué sur le ton de l’opérette et non de la comédie musicale. Dès l’ouverture, on croule sous la guimauve. Et puis les chanteurs ne sont pas à l’aise dans le style de la musique ; il n’y a quasiment aucune chorégraphie, ce qui est un peu ennuyeux compte tenu de la quantité de musique destinée à des numéros dansés ; la mise en scène en costumes modernes est relativement incompréhensible… etc.

De Leipzig je retiendrai plutôt mon petit pèlerinage musical : l’Opéra, le Gewandhaus, l’Église Saint-Thomas avec la pierre tombale de J.-S. Bach couverte de fleurs dans le chœur… et puis la découverte qu’à côté des Mozartkugeln de Salzbourg, il y a aussi les Bachtalen de Leipzig. Je préfère les premiers.

Comments

patricia

Ils ont chanté Cole Porter en allemand ?
Tu as aimé le film du musical américain des années '50 ?
Kate est irrésistible quand elle chante "I hate men" !

Laurent

> Oui, c’était chanté en allemand (sauf quelques passages, notamment dans “Wunderbar”, si j’ai bonne mémoire).

Oui, je connais bien le film. Je l’ai beaucoup regardé lorsque j’étais plus jeune. Il n’est pas très fidèle à sa source, mais très réussi quand même. J’aime beaucoup le fait qu’Ann Miller, à peine arrivée à l’écran, saute sur une table pour nous faire un de ses célèbres numéros de claquettes…

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)