Previous month:
June 2005
Next month:
August 2005

Posts from July 2005

“Ragtime”

Paper Mill Playhouse, Millburn (New Jersey) • 13.7.05 à 14h

Cette production est à la hauteur d'une comédie musicale qui peut légitimement prétendre au titre de dernière grande création du vingtième siècle. La mise en scène plus légère que celle de la version originale permet une plus gande concentration sur les personnages et les émotions de cette saga. La magnifique partition bénéficie grandement de l'expertise de David Loud.


“Chitty Chitty Bang Bang”

Hilton Theatre, New York • 12.7.05 à 19h

Le spectacle a subi quelques modifications assez substantielles depuis que l'ai vu à Londres. Dans l'ensemble, elles vont dans le sens de l'amélioration. J'aime beaucoup Raul Esparza en règle générale, mais il ne convainc pas complètement dans le rôle principal de Caractacus Potts. En revanche, la merveilleuse Jan Maxwell brille dans le rôle de la Baronne.

Après le spectacle, nous avons pu découvrir les coulisses du Hilton Theatre (qui s'appelait encore il y a peu le Ford Center for the Performing Arts) grâce à la gentillesse de Ken Kantor, qui joue le rôle de Lord Scrumptious dans le spectacle. Alors... comment la voiture vole-t-elle ? Chuttt... Ne détruisons pas la magie du théâtre !


“Batman Begins”

Vue West End, Londres • 4.7.05 à 12h20

Encore une avalanche d'effets spéciaux... peut-être un peu plus efficace que celle de War of the Worlds. Certains des personnages secondaires (Michael Caine, Gary Oldman, tous deux remarquables) contribuent beaucoup à rendre le film agréable et auraient mérité sans doute plus de place dans un scénario qui semble ne jamais vouloir laisser Christian Bale en-dehors du cadre. La réalisation "à la MTV" est fatigante : encore un film où il est impossible de dire ce qui se passe pendant les scènes d'action tellement les mouvements de caméra sont brusques.


“War of the Worlds”

Odeon Leicester Square, Londres • 3.7.05 à 16h

Voilà un film qui semble n'être destiné qu'à montrer Tom Cruise au milieu d'une palette d'effets spéciaux tous plus sophistiqués les uns que les autres... en laissant au passage des brèches béantes dans le scénario. Y a-t-il une seule image dans ce film qui n'ait été retouchée numériquement ?

On note avec satisfaction quelques références au monde de la comédie musicale : on entend "If I Ruled the World" pendant que la foule attend pour embarquer sur le ferry... et Dakota Fanning chante "Hushabye Mountain" (Chitty Chitty Bang Bang) pendant que Tom Cruise règle son compte à Tim Robbins.


“Guys and Dolls”

Piccadilly Theatre, Londres • 2.7.05 à 19h30

On dit que les Anglais n'arrivent pas toujours à bien restituer l'esprit des grandes comédies musicales américaines, et cette production pourrait bien alimenter le dossier à charge... Il n'y a rien d'intrinsèquement mauvais dans cette production de Guys and Dolls, si ce n'est qu'elle est un peu sombre, mais force est de constater qu'il lui manque la petite dose de fantaisie et de magie qui la rendrait aussi jubilatoire que la précédente grande production londonienne de ce classique, vue à deux reprises au National Theatre. Ewan McGregor est un Sky Masterson sympathique, mais il manque un peu de charisme, ce qui n'est pas le cas de Jena Russell et Jane Krakowski dans les rôles respectifs de Sarah et d'Adelaide. Mais jamais le spectacle ne décolle vraiment.