« Jour 4 | Accueil | Jour 6 »

10 août 2008

Commentaires

Valery

Je rêve tout éveillé en lisant ce récit de voyage. D'autant plus que je trime, pendant mes cours d'allemand, à la même table qu'une charmante Argentine, qui souffre comme moi avec cette langue qui nous fatigue. Bien difficile de résister à ne pas parler espagnol avec elle pendant les pauses...

Laurent

> Cette histoire de prononciation différente est quand même assez perturbante. Outre que le “y“ et le “ll“ se prononcent comme un “j“ français, toutes les particularités de prononciation difficiles à maîtriser pour un Français ont disparu : les “r“ ne sont pas vraiment roulés, les “z” (ceta) sont prononcés comme des “z” français et non avec la langue entre les dents, les “j” (jota) sont à peine gutturaux, etc. Sans compter les bizarreries de la conjugaison à la deuxième personne et les mots qui sont complètement différents de ceux de l’espagnol d’Espagne…

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.